Titre : Annam, 1934 – Un gaur de 2000 kg tué par M. Levadoux

Notice : M. Levadoux était à l’époque administrateur des Services Civils de l’Indochine. (Annick Marien). (Voir AP3617 et AP3898) ” Monsieur Grandjean Résident supérieur en Annam à Monsieur Allain, receveur des Douanes et Régies à Phan Rang.” ” Monsieur : Monsieur le Résident de France à Phan Rang m’a rendu compte du sang-froid et du dévouement dont vous avez fait preuve en allant volontairement affronter un buffle (NDLR voir note ci-dessous) sauvage qui terrorisait la population de My An et, bien que blessé par lui, réussissant à l’abattre. Je tiens à vous adresser mes vives félicitations pour cet acte de courage. Je vous prie Monsieur d’agréer…. Signé Grandjean” . Note : M. Fauchois, qui cite cette lettre à la suite de son article intitulé : ” Un gaur furieux” (Le Chasseur Français de juillet 1949) ajoute ce commentaire, à propos de l’appellation de “buffle” : “Heureusement que le rédacteur du message n’a pas écrit un “veau !” Il y a une notable différence entre un buffle et un gaur” Pour revenir à l’article de M. Allain dans le “Chasseur français”, il relate sa périlleuse aventure et décrit par le menu sa chasse au gaur, la blessure provenant de la charge de l’animal, la fuite de ses porteurs, la prise de conscience que le gaur était blessé, le coup de fusil fatal à l’animal et enfin, le retour à l’hôpital de Phan Rang grâce à l’arrivée de M. l’Inspecteur de la Garde Indigène. Quant à la présence du gaur aussi loin de son traditionnel pacage, elle était due à l’action des pluies qui avait reverdi un terrain qui menait directement à la R.C.1. Sur le boeuf gaur, voir AP3898.

Mots Clefs : Annam Quang Tri 1934 Chasse – Chasseur Gaur

Christophe