Titre : Hanoï, 1931 – Porte Jean Dupuis

Notice : Cette porte est ainsi appelée parce qu’elle se trouve à l’extrémité de la rue Jean Dupuis (voir AP3293). Son nom traditionnel est “Porte Thanh Hà”, porte de la Cité (située en bordure du) Fleuve. C’est la dernière qui subsiste des nombreuses portes qui s’ouvraient dans le mur d’enceinte qui protégeaient la ville marchande. Menacée de démolition en 1906, elle fut heureusement sauvée par l’Ecole Française d’Extrême-Orient. “Elle date des travaux entrepris en 1749 pour mettre en état de défense du côté du fleuve Rouge la capitale menacée par la révolte de Nguyen Huu Can. Elle comprend une ouverture principale surmontée d’un mirador où se tenaient les veilleurs et de deux passages latéraux, non couverts, couronnés d’une balustrade décorative. Dans le mur du passage central est encastrée une stèle, datée de la 34ème année du règne de Tu Duc (1882), qui interdit aux gardiens d’exiger une redevance des passants” (Masson :Hanoï pendant la période héroïque (1873- 1889) – IDEO Hanoï – 1929) Sur Jean Dupuis, voir AP3293. Sue la ville marchande de Hanoï, voir AP3298.

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1931 Scène de rue – Porte

Christophe