Bonaparte, Roland Napoléon (1858-1924)

Extraits inédits de la correspondance de Roland Bonaparte adressée à Albert Sallet

Cul18

e

Bonaparte Roland LIGHT

e

Bonaparte
Paris – 10 avenue d’Iena
Jeudi 1er juin 1922
Mon cher Docteur,
J’ai reçu votre aimable lettre du 14 mai. Les fougères que vous aviez demandées aux professeur Beille de m’envoyer me sont parvenues ces jours-ci. Il n’y en a plus de 300. Le travail de détermination sera donc assez long. Quand il sera terminé, pourrai-je en garder quelques doubles ? A qui retourner ensuite la collection ?
J’espère que vous avez reçu la série de mes Notes ptériologiques ( … ?)
Voudriez-vous me dire dans quelle région vous avez récolté votre belle collection ; vers quelle altitude et à quelle date ? Ces renseignements me seraient fort utiles car vos étiquettes ne portent aucune indication. Si à votre retour en Indochine vous voulez bien me faire des récoltes des fougères lycopodes, Isoctes, Selaquielles ( ?), equisetum. Je vous demanderai de toujours mettre avec chaque spécimen une étiquette donnant le lieu de la récolte, la date de celle-ci et l’altitude quand cela est possible.
Plus vous pourrez m’en envoyer mieux cela vaudra. Naturellement je vous rembourserai tous les frais de transport et d’emballage. Vous pourriez utiliser le service des colis postaux pour me faire parvenir vos échantillons quand il y en aura assez pour constituer un colis
Je possède dans mon herbier ptéridologique (?) une belle collection de fougères récoltées par le père Léopold Cadière avant 1914. Savez-vous s’il est toujours vivant et où il habite ?
Quand vous viendrez à Paris, j’espère avoir le plaisir de vous voir.
Agréez mon cher Docteur l’assurance de mes meilleurs sentiments.
Bonaparte