Sauvegarde de l’AAVH

e
Documents pour servir à l’histoire de l’Indochine et du Vietnam –  Témoignages et archives collectés par l’Association des Amis du Vieux Hué – Illustrations extraites de notre fonds iconographique – Copyright © Images et textes contenus dans ce site sont protégés par © AAVH J.C. Toute reproduction est interdite sans autorisation. Merci de signaler tous documents inappropriés

Drag1

 

e

 

 SAUVEGARDE DES EXTRAITS DES ACTES DE BAPTÊMES

DES PAROISSES DE TOURANE (actuelle DA NANG) ET DE HUE (1884-1955)

Cul11

e

L’AAVH a sauvegardé quelque 3500 extraits des actes de baptêmes des églises de Tourane (période : 1884-1955) et Saint François Xavier de Hué (période 1922-1955) à la demande des paroisses. Pour tous renseignements, utilisez l’adresse de ce site (menu : « Contactez-nous »). L’association vous communiquera éventuellement la copie de l’extrait de baptêmes que vous recherchez, à condition qu‘il concerne un membre de votre famille. (Rappelons que l’AAVH tient aussi à la disposition des familles concernées 120 extraits de décès des défunts enterrés au « Cimetière des Français » de Hué. Ces actes nous ont été communiqués par les services de l’Etat Civil de Nantes pour nous permettre d’assurer la mission que nous a confiée l’Assemblée Nationale, de réhabiliter les tombes de ce cimetière- voir le détail de cette mission 2012-2013 sur ce même site).

e

St François Xavier

Eglise Saint François Xavier de Hué, dite « Eglise des Français » après sa restauration (2011)
e L Danang Cathédrale Eglise de Tourane lors d’un office dominical (Photo J. C. AAVH)

e

Le curé de l’église Saint François Xavier (Phanxico) de la ville de Hué, dite « Eglise des Français » a confié à la NAAVH, il y a 4 ans, une copie de tous les extraits des actes de baptêmes de sa paroisse couvrant la période 1922-1955, pour « protéger les précieux extraits, miraculeusement préservés lors des événements dramatiques qu’a connus la ville de Hué au cours de son histoire, en particulier pendant l’insurrection de 1968 ». Ces quelque 2000 extraits s’ajoutent aux 1560 de l’église de Tourane (portant sur la période 1884-1955) qui nous avaient été confiés pour les mêmes raisons en 1998 par le curé de Da Nang. Avec l’accord des curés des deux paroisses, la NAAVH a procédé au classement numérisé de ces extraits, permettant ainsi aux familles concernées de retrouver les noms des Français et des Vietnamiens catholiques baptisés dans les deux plus importantes paroisses du centre-Annam puis du centre Vietnam.  Le classement de ces actes par ordre alphabétique ou de dates permet d’accéder rapidement au numéro de l’extrait et de retrouver la copie conforme recherchée.

 e

P1000847 light P1000848 LIGHT

 Extraits des actes disponibles (sous conditions) au siège de l’AAVH

e

page BPT St F Xav Light

Exemple d’une page d’inventaire et de classement des copies d’extraits de baptêmes par la NAAVH

 e

Au demeurant, ces documents dépassent de loin le premier intérêt de l’acte lui-même : ils constituent une source essentielle de renseignements sur l’histoire des heurs et des malheurs de Hué et de Tourane-Da Nang, en même temps qu’un émouvant témoignage sur les destins de nos compatriotes et des catholiques vietnamiens. Ces actes ont constitué pour l’AAVH une source de renseignements indispensables à sa mission de réhabilitation des épitaphes des stèles du Cimetière des Français de Hué.
Voici, par exemple, une liste non exhaustive d’informations contenues dans les extraits d’actes de « l’Eglise des Français » de Hué :
Date et lieu du baptême ou de l’ondoiement (baptême d’urgence réduit à l’essentiel): Eglise St François Xavier – Chapelle de l’Institution Ste Jeanne d’Arc – Pavillon Mandarinal de l’Hôpital –Chapelle de la Providence – Chapelle Episcopale de l’Evêque – Maison paternelle…Date et lieu de naissance du baptisé avec précision du lieu de l’accouchement – Maternité indigène de l’hôpital – Maternité Européenne de l’hôpital – Dispensaire Pierre Pasquier – Maternité Provisoire de l’Institution Ste Jeanne d’Arx – Autre ville….   Mention des dates et lieux des sacrements de communions, confirmations, mariages et des décès. Nom et quelquefois profession, essentiellement du père, souvent militaire dont la situation est l’objet d’informations : ainsi : « A…G… 10°RMIC…actuellement prisonnier au Mang Ca » ou P… C… « Décédé le …1946 dans la maison maternelle et inhumé au Cimetière Militaire par les soins de sa mère », quelquefois en latin : … « circumstanti occupationi japoniae… »  Noms et quelquefois titres des signataires de l’acte présents aux baptêmes (parrains, marraines, amis, remplaçants…  Par ailleurs, les extraits témoignent souvent de l’absence de reconnaissance des compagnes vietnamiennes de soldats français, dont le nom ne paraît pas lors du  baptême de l’enfant.

Cul19

e

Document AAVH : Le père Darbon, curé de l’église des Français

e

AP001830 light Morin Husson

AP AAVH Morin Husson – Hué, 1933 – Communions – Eglise Saint-François-Xavier de Hué

e

Notice de la photographie sur le présent site : Le R.P. Darbon

 

Le R.P. Darbon est né à Marseille en 1874. Après des études au petit et au grand séminaire de cette ville et un an de service militaire, il entra au séminaire des Missions Etrangères de Paris en 1895. Ordonné prêtre en juin 1897, il partit rejoindre le vicariat apostolique de la Cochinchine septentrionale (Hué) au mois de juillet de la même année. A son arrivée, il fut nommé vicaire du père Gontier à Thanh Huong et consacra deux années à l’étude de la langue annamite. En 1899, il devint curé de Linh Thuy, dans le district de Thua Thien, où il bâtit sa résidence et une église qui fut bénite en 1908. Au cours de l’année 1906, il accomplit plusieurs reconnaissances à dos d’éléphant dans les régions montagneuses comprises entre l’Annam et le Laos, vers la vallée de la Tchépone et Saravane. Il regretta longtemps de ne pouvoir fonder des postes missionnaires dans ces régions alors inexplorées. Nommé chef de district du Quang Binh en 1909, il dut passer quelques mois au sanatorium de Hong Kong pour se soigner. De retour à son poste, il y demeura jusqu’en 1917, date à laquelle il fut mobilisé pendant un an. Nommé ensuite procureur de la Mission, il le resta jusqu’en 1931. En 1932, il remplaça M.Lemasle comme curé de la paroisse St François Xavier et comme aumônier de l’hôpital. Il devait y rester jusqu’en 1947. Pendant ces 25 années, il fut l’aumônier de la communauté française de Hué, procéda aux baptêmes, mariages et enterrements, s’intéressant aux jeunes à travers le mouvement scout, fondant pour les militaires le cercle St. Louis, assurant des cours de latin à l’Institution Jeanne d’Arc, embellissant son église. En 1947, atteint d’une grave surdité, il dut quitter ses fonctions et se retirer au Cercle militaire. Il s’éteignit en 1957, sans avoir revu son cher Marseille et fut enterré au cimetière des missionnaires à Phu Xuan.
(Renseignements communiqués par le R.P. Moussay, archiviste des Missions Etrangères de Paris)

Cul10