3 Soeurs de St Paul De CHARTRES

E

Biographie succincte de Français, civils ou militaires, de toutes conditions, enterrés au Cimetière des Français de Phu Cam transféré en 2006 sur le site de Thuy Phung. Les textes relatifs à leurs destins ont été sélectionnés par Jean Cousso. Ils ont été rédigés, soit par les familles des défunts, soit par le comité de Rédaction de l’AAVH, soit par les auteurs de l’ancien BAVH. Merci de signaler tous textes ou images inappropriés.
Merci à Sœur Jeanne Hélène, responsable des Archives de St Paul de Chartres, qui nous a communiqué les documents nécessaires à l’établissement des informations de cet article.

Cul 36

 

e

Tombes des Sœurs de Saint Paul De Chartres

Sœur Clémence-Marie – Sœur Marie-Félix – Sœur Jules de Marie

Cimetière des Français - Emplacements des stèles :Emplacements : C30 – C33 – C37
Informations communiquées à notre association par Sœur Jeanne Hélène Sineau, archiviste des Sœurs de S. P. de Chartres, et par les Archives de Nantes.

e

Citation recoloré

Croix de Guerre avec Palmes - Mars 1947
Citation à l'Ordre de l'Armée des Soeurs de St Paul de Chartres et de Mère Gisèle de l'ordre des Franciscaines M. de Marie par le Général de Division Valluy, commandant Supérieur des T.F.E.O. pour avoir géré la situation de l'Institution Ste Jeanne D'Arc de Hué après le Coup d'Etat Japonais, et continué d'instruire les enfants français et eurasiens dans l'Institution pourtant transformée en hôpital.

Cul18

eee

Sœur Clémence-Marie – Nom civil : Joséphine Bondu

1885 (Le Landreau, Loire-Atlantique) - 4/12/1945 (Hué, Vietnam)

z SOEUR Cléménce de M.

 

e

Sœur Clémence-Marie née Joséphine Bondu le 4 août 1885 au Landreau (Loire Atlantique) entra au noviciat de Chartres le 24 juin 1906. Le 9 septembre 1907, elle part à Paris, à l'asile Payen, maison de personnes âgées. Elle prononce ses premiers voeux le 29 août 1909. Dès le 15 octobre suivant, elle part de Marseille en mission vers l'Asie avec sept compagnes. Sur le même bateau, neuf autres sœurs s’arrêteront à Saïgon. Sa première obédience fut pour l'Ecole Jeanne d'Arc à Hué,au service de la lingerie. En 1916, elle passe à l'école de Tourane pour les services de l'Ouvroir et de la Garderie. Elle y restera 17 ans. En 1933, elle part comme Supérieure au séminaire de Phat Diem et revient à Hanoi en 1934. En 1936, elle est nommée Supérieure à la Sainte Enfance de Vinh, oeuvre qui comporte aussi une Ecole européenne et Annamite. Deux ans plus tard, en 1938, elle arrive comme Supérieure à l'Ecole de Tourane, dernière obédience connue. Son mandat de Supérieure fut renouvelé en juillet 1944. Son décès à Hué le 4 décembre 1945, s’explique par le fait qu'en avril 1945 l'Ecole de Tourane fut fermée pour faits de guerre et que la communauté dut se replier sur Hué. Cette école ne fut rouverte qu'en Avril 1947. Ce qui surprend, c’est qu’aucun des textes relatant l’invasion de Hué par les Japonais, le 9 mars 45, ne fait mention du décès de sa sœur, ni de celle qui mourut en décembre de la même année.

Cul18

e

Sœur Marie Félix – Nom civil : Eugénie Dugast

1886 (La Guyonnière, Vendée) - 27/12/1949 (Hué, Vietnam)

 

z SOEUR Marie-Félix

e

Sœur Marie Félix née Dugast le 25 février 1886 à la Guyonnière (Vendée), est entrée à la Communauté le 8 septembre 1909. Après une année de noviciat, elle va à l'école de la rue Rouelle à Paris le 26 septembre 1910. Elle prononce ses premiers voeux le 25 août 1912 et trois mois après, le 15 novembre de la même année, elle part vers la mission d'Asie.
Sa première obédience, en 1913, la conduit pour quelques mois à l'Ecole Européenne et Annamite à Hué, puis à l'asile Saint-Antoine de Hanoi comme garde-malades. En 1916, elle passe à l'Institution Sainte Marie de la même ville puis, en 1918, à l'Ecole de Qui Nhon. Elle revient à Sainte-Marie en 1919. En 1921, elle est envoyée en Chine continentale, à Yu Nan Phu, pour le service du Dispensaire et de l’Ouvroir. En 1923 elle arrive à l’Ouvroir de l'Ecole Européenne et Annamite, qui prit plus tard le nom d’Ecole Jeanne d'Arc. En 1924, elle retourne à Sainte Marie de Hanoi pour plus de 10 ans. L’Ecole de Bac Ninh la verra arriver en 1935 pour deux années seulement. En 1937, elle revient pour la troisième fois à l'Ecole Jeanne d'Arc de Hué, où elle était chargée de la seconde classe française, puis en 1941, de celle du Cours préparatoire. En 1947, elle est nommée Supérieure de cette maison. En 1949, elle est signalée comme malade. Elle décèdera  le 26 décembre de cette même année.

Cul18

e

Sœur Jules de Marie – Nom civil : Houteer Marguerite

1878 (Arras, Pas-de-Calais) – 1/06/1945 (Hué)

 

z Soeur HOUTER Julia

 

e

Sœur Jules de Marie, née Marguerite Houter, le 7 octobre 1878 à Calais, entra au noviciat des Sœurs de Saint-Paul à Chartres le 7 novembre 1895. Elle n'avait que 17 ans et avait déjà passé trois ans au petit noviciat installé à Chartres (au Faubourg Saint Chéron). A cette époque le temps du noviciat n'était pas fixé comme il l’est maintenant. Avant de prononcer ses premiers voeux le 27 août 1899, Sœur Jules de Marie avait déjà fait deux séjours en paroisse, à Voves (Eure et Loire) et à Paris, à l'école de la rue Violet. Le 3 juin 1900, elle part de Marseille vers l'Asie avec sept autres sœurs après un court séjour à l'Hôpital Militaire de Quang Yen ; elle arrive à la Sainte Enfance où elle travaille à la Lingerie. En février 1912, elle est envoyée à l'Institution Sainte-Marie de Hanoï où elle est chargée du pensionnat et des leçons de piano. En 1916, elle part à l'Ecole de Bac Ninh et revient à l'Ecole Saint-Dominique de Haïphong, où elle retrouve la Saint enfance et les leçons de piano. En 1931, elle s'en va comme Supérieure à la Sainte Enfance de Vinh, puis revient deux ans plus tard à Sainte-Marie de Hanoi. En 1938, elle retourne à Vinh comme Supérieure. En 1943, elle est nommée Supérieure à la Sainte Enfance de Hué. Elle a dû assister à l'attaque de Hué le 9 mars 1945 par les Japonais ; mais dans les relations de cet événement, rien n’est dit sur son décès survenu le 1er juin dans cette ville.

e

Cul12