AP0972-Cosserat-Maurice

AP0972-Cosserat-Maurice

Titre : Hué, 1922 – Fête nationale – Eléphants royaux

Notice : Fête nationale à Hué. Anniversaire de l’entrée de Gia Long à Hué le 22 mai 1922. S.M. Khai Dinh, Empereur régnant est alors en voyage en France. (Voir AP0973, AP0974, AP0975) Notule : Eléphants de guerre à l’entraînement  » …/…Sur le glacis, perpendiculairement au fleuve, se dressent trois rangées de palissades ; elles sont formées de bambous soutenant de grandes nattes, et distantes de 150 mètres environ les unes des autres ; devant chaque obstacle sont plantés des mannequins coloriés, représentant l’ennemi, derrière les nattes de grands feux sont entretenus, et des soldats accroupis attendent le moment de l’attaque ; quatorze éléphants sont en ligne, harnachés en guerre, portant cornac et soldats armés de javelines ; en avant l’éléphant chef se tient immobile, prêt à donner aux autres le signal et l’exemple. A un coup de tam-tam, l’éléphant s’agenouille, demandant au général l’autorisation de combattre ; il l’obtient et se relève. A un autre coup de tam-tam, et trois hurrahs, ces bêtes énormes dont quelques-unes mesurent jusqu’à 3 m 05 de hauteur, s’ébranlent en bon ordre, lentes d’abord, puis plus vites, rapides enfin ; les cavaliers qui les flanquent à droite et à gauche les suivent à peine ; une immense clameur s’élève, tout le monde crie ; à l’approche des combattants, les pétards, les fusées, les bombes partent et éclatent de tous côtés ; des feux de paille s’allument ; les éléphants s’arrêtent un moment, saisissent les mannequins avec leur trompe, les font sauter et tournoyer dans l’air, puis, repartant à nouveau, ils culbutent l’obstacle et continuent leur course, malgré la fumée, les détonations et les cris, jusqu’à la seconde palissade où la même fantasia recommence. Enfin, pour achever d’aguerrir ces braves combattants, fantassins et cavaliers forment autour d’eux une ronde immense, criant, hurlant, gesticulant, leur faisant partir à la trompe fusées et pétards, et leur jouant presque dans l’oreille du gong et du tam-tam…/… » (Extrait du BAVH 1933/3 – Dix huit mois à Hué en 1883 par M. A. Auvray)

Mots Clefs : Annam Thua Thiên Hué 1922 – 22 mai Eléphant Fêtes et cérémonies