AP0940-Cosserat-Maurice

AP0940-Cosserat-Maurice

Titre : Hué, 1923 – Trois acteurs principaux de l’AAVH

Notice : De gauche à droite : Henri Peyssonnaux, Secrétaire de la Commission Adminstrative du Musée Khai Dinh. Henri Cosserat. P. Jabouille, Résident Supérieur en Annam, Président de la Commission administrative du Musée Khai Dinh. Vo Liem, Ministre des Travaux Publics du gouvernement annamite, devant le Musée khai Dinh à Hué en 1925. (D’après Ratou Cosserat) Sur le Musée Khai Dinh, voir AP0805. Notule : S.E. Vo Liem Le 14 Janvier 1936 est décédé à Than Phu (près de Hué) S.E. Vo Liem, ex-Ministre des Rites, Dong Cac Dien Dai Hoc Si, Vicomte de Xuan Hoa. Né le 26e jour du 9e mois de l’année Qui Dau (15 Octobre 1873), au village de Than Phu, Huyen de Huong Thuy, province de Thua Thien, S.E. Vo Liem était le fils de S.E. Vo Khoa, Tong Doc, faisant fonctions de Tuan Vu du Ha Tinh. Admis au Collège Quoc Tu Giam en 1893, en qualité de Am Sanh, il fut reçu Cu Nhon en 1894. Admis au Collège Quoc Hoc en 1897 comme élève, il fut en 1899 nommé professeur de français du même collège. Sa carrière de mandarin chargé de fonctions d’autorité commença en 1900 : il fut successivement nommé Tri Huyen de Phu Cat en 1900,Tri Phu de Bong Son (Binh Dinh) en 1902, An Sat de Bin Thuan en 1907, An Sat de Ha Tinh en 1909, Bo Chanh de Ha Tinh en 1910. Il revint à la capitale en 1904 comme Ta Ly au Ministère de la Guerre et devint Thi Lang au même Ministère en 1915, puis Tham Tri au même Ministère en 1916. En 1919 il prit la direction de la Province de Binh Dinh comme Tong Doc, puis il fut rappelé à la Capitale en 1923 comme Ministre des Travaux Publics. Il cumula ces fonctions avec celles de Ministre du Palais (Luu Kinh Dai Than) en 1926 et celles de Ministre de la Guerre en 1928 et fut nommé Ministre des Rites en 1930. Admis à la retraite en Mai 1933, S.E. Vo Liem décédait le 14 Janvier 1936. Il reçut à titre posthume le titre de Vicomte de Xuan Hoa (Xuan Hoa Tu), S.E. Vo Liem était Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Instruction Publique et Grand Officier du Dragon d’Annam. Au cours d’une longue vie active consacrée au service de son pays, S.E. Vo Liem a laissé à tous ceux qui l’ont approché le souvenir d’une intelligence fine et clairvoyante, d’une grande amabilité, d’un souci constant de l’intérêt général. En tant que Ministre des Rites, il a vu, à l’occasion du retour de France de S.M. l’Empereur Bao Dai certaines réformes importantes décidées personnellement par le Souverain : suppression des lay dans les cérémonies d’hommage à Sa Majesté, suppression de quelques victuailles dans certains sacrifices de la Cour…/… (Extrait du BAVH 1939/2 : Quelques mandarins d’hier, par Nguyen Tien Lang, Chef de bureau au Cabinet de Sa Majesté)

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1923 AAVH – Lettré Musée Khai Dinh