AP0852-Sogny-Marien

AP0852-Sogny-Marien

Titre : Tonkin, Baie d'Along, 1948 - Accords du 5 juin (3)

Notice : (Voir aussi AP0850 et AP0851) De gauche à droite. premier rang : S.M. Bao Dai ; Emile Bollaert, Haut-Commissaire de la République en Indochine : Général Nguyen Van Xuan ; X. Au 2ème rang : entre Xuan et Tam, le Général Le Bris, et, au-dessus de son épaule gauche : Jean Sainteny, Commissaire pour le Tonkin. A droite de Sainteny : S.E. Tran Van Ly. Notule : Accords de la Baie d'Along Rappelons tout d’abord (voir AP0749) que l’empereur Bao Daï a abdiqué le 25 août 1945 en faveur du Gouvernement Républicain Révolutionnaire de Ho Chi Minh dont il devint le Conseiller Suprême. Il a repris alors son nom de Nguyên Vinh Thuy. En janvier 1946 il a été élu, sur une liste unique, député du Thanh Hoa. Lorsqu’à la suite d’un accord signé entre Ho Chi Minh et Sainteny le 6 mars 1946 afin de débarrasser le Tonkin des militaires chinois le Général Leclerc est arrivé à Hanoï le 18 mars 1946, Vinh Thuy s’est réfugié à Kun Ming, ex Yunnanfou, (et ultérieurement en septembre 1946 à Hong Kong). A suivi une période d’entrevues avec Ho Chi Minh : en Baie d’Along (24 mars 1946) avec Thierry d’Argenlieu ; à la Conférence de Dalat (avril-mai) ; à la Conférence de Fontainebleau (juillet-août 1946). Toutes ont échoué car la France a refusé le retour de la Cochinchine dans un Viêt Nam plus ou moins indépendant. Le Viet Minh échoue dans son attaque générale du 19 décembre 1946 contre toutes les garnisons françaises du Tonkin, de l'Annam et de la Cochinchine. Le gouvernement Viet Minh se réfugie dans la Moyenne Région (voir AP3957). Le Haut-Commissaire Thierry d’Argenlieu est remplacé par Emile Bollaert le 5 mars 1947. C’est alors que la France recherche une solution au problème indochinois avec Bao Daï, solution préconisée depuis longtemps par Léon Pignon. Il y a d’abord les Entretiens en Baie d’Along avec Bollaert les 6 et 7 décembre 1947 ; puis les Accords de la Baie d’Along du 5 juin 1948 entre les mêmes, signés sur un navire de guerre : la France accorde à Bao Daï ce qu’elle avait refusé à Ho Chi Minh : le rattachement de la Cochinchine au Viêt Nam (réunion des 3 Ky) selon des modalités qui seront fixées lors d’une Conférence en France. Le 20 octobre 1948, Léon Pignon remplace Bollaert. Les Accords de l’Elysée signés le 8 mars 1949 entre Bao Daï et le Président Vincent Auriol fixent le processus suivant : -le 23 avril 1949 une Assemblée Cochinchinoise de 50 membres spécialement élus par un collège de notables (désignés à cet effet) se réunit à Saïgon et abroge le statut de colonie de la Cochinchine ; -le 4 juin 1949, ratification par le Parlement français du changement de statut de la Cochinchine ; -le 1er juillet 1949 Bao Daï devient le Chef de l’Etat du Viêt Nam et Président du 1er gouvernement central du Viêt Nam indépendant. (Comité de Rédaction). Sur S.M. Bao Dai, voir AP0749. Sur la biographie du Général Henry Le Bris, voir AP0874. Jean Sainteny : Né le 29 mai 1907 au Vésinet (Seine et Oise), Jean Roger (il sera autorisé à prendre le nom de Sainteny en 1949) fait ses études à Paris, aux lycées Condorcet et Janson de Sailly. Il fait tout d’abord carrière dans la banque en Indochine de 1929 à 1931 , puis, en métropole, de 1932 à 1939, où il épouse en 1933 la fille d’Albert Sarraut. Résistant pendant l’occupation allemande, il est l’un des chefs du réseau Alliance, sous le pseudonyme de Dragon, avec la responsabilité de la région Nord-Est. Chef de la mission militaire en Chine en 1945, il devient commissaire de la république pour le Tonkin et le Nord-Annam en décembre 1945. A ce titre, il négocie avec Hô Chi Minh la convention préliminaire signée le 6 mars 1946. De retour à Hanoï au début de décembre 1946 après un séjour de six mois en France, il est grièvement blessé lors de l’attaque-surprise d’Hanoï lancée par Nguyen Vo Giap le 19 décembre 1946. Cette même année, il devient gouverneur de la France d’outre-mer ; il rentre en France en février 1947 et est chargé de diverses missions jusqu’à sa nomination, en 1954, comme délégué général de France au Nord-Vietnam, poste qu’il occupe jusqu’en 1958.

Mots Clefs : Tonkin Quang Yen Baie d'Along 1948 Accord - Traité