AP0845-Sogny-Marien

AP0845-Sogny-Marien

Titre : Tonkin, Cha Pa, 1935 - La station d'altitude (4)

Notice : Monsieur Le Bris et son chauffeur sur la route entre Lao Kay et Cha Pa. Notule : Réglementation de la circulation automobile en Indochine La circulation des automobiles en Indochine a été réglementée par un arrêté du Gouverneur général en date du 29 septembre 1913, modifié et complété par divers autres arrêtés dont le dernier en date est celui du 20 janvier 1920. Cette réglementation générale, assurée dans chaque pays de l’Union par le service local des Travaux publics, concerne tous les véhicules à moteur à l’exception de ceux employés sur les voies ferrées et des cylindres compresseurs. En outre, plusieurs arrêtés des Chefs d’Administration locale ont complété, pour chaque pays, la réglementation générale, spécialement en ce qui concerne les automobiles affectées aux transports en commun, en précisant, en particulier, les maxima de la charge par essieu, des dimensions du gabarit, du nombre de voyageurs, de la vitesse, etc. Enfin, diverses décisions des Chefs de province et arrêtés municipaux ont édicté des prescriptions de détail relatives à la circulation et à la police des automobiles dans les agglomérations urbaines, notamment on ce qui concerne la vitesse maxima. Aux termes de ces diverses réglementations, aucun véhicule automobile ne peut être mis en service dans la Colonie avant qu’un procès-verbal dressé par le service local des Travaux publics ait constaté que ce véhicule satisfait aux diverses prescriptions de sécurité imposées, et notamment qu’il est pourvu de deux systèmes de freinage distincts. Copie de ce procès-verbal est joint à la déclaration que le propriétaire de l’automobile est tenu d’adresser au Chef de l’administration locale, avant de pouvoir mettre sa voiture en circulation. Ce procès-verbal doit être renouvelé chaque fois que la voiture change de propriétaire ou qu’elle subit des modifications influant sur son type ou sur sa vitesse. Cette déclaration donne lieu à la délivrance d’un récépissé. Le véhicule automobile est inscrit sur un registre matricule et il reçoit un numéro d’ordre précédé de la lettre initiale du nom du pays de l’Union intéressé ou pour le Cambodge de deux P (Phnom Penh). Ce numéro doit être inscrit, de façon très apparente, à l’arrière du véhicule, et éclairé la nuit. Enfin, tout conducteur d’automobile doit être porteur d’un certificat de capacité, portant la photographie du titulaire, et obtenu à la suite d’épreuves pratiques, subies devant une commission spéciale désignée, dans chaque pays, par le Chef de l’Administration locale. Ce certificat peut d’ailleurs être retiré si le titulaire a été l’objet, dans une même année, du constat de plusieurs contraventions suivies du prononcé d’une peine. (Les Travaux Publics de l’Indochine - A.A. Pouyanne - IDEO 1921) Sur la station d'altitude de Cha Pa, voir AP0842.

Mots Clefs : Tonkin Lao Kay Cha Pa 1935 Automobile Station climatique