AP0714-Sogny-Marien

AP0714-Sogny-Marien

Titre : Hué, 1913 – Départ du Résident Supérieur Mahé

Notice : Une note du livre de J. Ajalbert (Les nuages sur l’Indochine – 1914) indique que le Résident Supérieur en Annam Georges Mahé a quitté son poste en avril 1913, mis à la retraite d’office : « Du Laos, M. Mahé est passé Résident Supérieur en Annam. On lui doit, dans ce poste délicat, la profanation des sépultures royales de Hué pour y découvrir un trésor supposé. Ces fouilles imbéciles et odieuses, pratiquées à l’insu et contre la volonté du Gouverneur Général, ont provoqué une émotion considérable parmi les indigènes. M. Mahé a été mis à la retraite d’office ». Notule : Résidents Supérieurs à Hué Le premier résident supérieur en Annam fut mis en place en 1886. Avant cette date, le représentant de la France à Hué était un chargé d’affaires. Ce poste fut tenu successivement par Pierre Paul Rheinart (qui l’occupa trois fois), Paul Louis Félix Philastre, Louis Eugène Palasne de Champeaux et François Jules Harmand. Les résidents supérieurs qui se succédèrent jusqu’en 1913, date du départ de Georges Mahé furent les suivants : – Charles Dillon, de 1886 à 1888 ; – Séraphin Hector, de 1888 à 1889 ; – Léon Jean Laurent Chavassieux, p.i., du 3 mai au 12 Juillet 1889 ; – Séraphin Hector, pour la 2ème fois, du 12 juillet 1889 au 1er Avril 1891 ; – Jean Thomas Raoul Bonnal, expédition des affaires, du ler avril au 26 Octobre 1891 ; – Ernest Albert Brière, du 27 octobre 1891 au 20 avril 1894 ; – Léon Jules Pol Boulloche, p.i. du 21 avril au 12 décembre 1894 ; – Louis Charles Frédéric Baille, p.i. du 15 décembre 1894 au 28 mai 1895 ; – Ernest Albert Brière, pour la 2ème fois, du 28 mai 1895 à 1897 ; – Jean Calixte Alexis Auvergne, de 1897 à 1898 ; – Léon Jules Pol Boulloche, pour la 2ème fois, du 4 février 1898 au 23 mars 1900 ; – Jean Calixte Alexis Auvergne, pour la 2ème fois, p. i. le 23 mars 1900 ; titulaire du 3 mai 1901 au 11 janvier 1902 ; – Paul Louis Luce, p.i. du 11 janvier 1902 au 11 février 1903 ; – Jean Calixte Auvergne, pour la 3ème fois, du 19 février 1903 au 10 juin 1904 ; – Jean Ernest Moulié, p.i., du 10 juin 1904 au 1er mai 1906 ; – Fernand Ernest Lévecque, p.i. le 1er mai 1906 ; titulaire du 26 janvier 1908 au 15 août 1908 – Paul Edgard Dufrénil, p.i. du 15 au 25 août 1908 ; – Elie Jean-Henri Groleau, p.i. le 25 août 1908 ; titulaire du 11 janvier 1909 au 26 Février 1911 ; – Henri Victor Sestier, p.i., du 26 février au 31 décembre 1911 ; – Jean François Eugène Charles, expédition des affaires, du 31décembre 1911 au 22 Janvier 1912 – Georges Marie Joseph Mahé, du 22 janvier 1912 au 21avril 1913. Après le départ du résident supérieur Mahé et jusqu’au 9 mars 1945, le poste de résident supérieur en Annam fut occupé successivement par : – Labbé dit Labbez, expédition des affaires, du 22 avril au 6 juin 1913; – Jean François Eugène Charles, pour la 2ème fois, p.i. le 6 juin 1913 et titulaire, de mai 1914 à 1920 (voir AP0723). – Pierre Marie Antoine Pasquier (voir AP0821), de 1920 à 1927 et fut donc celui qui resta le plus longtemps à ce poste ; – Jules Fries, de 1927 à 1928 ; – Aristide Eugène Le Fol, de 1928 à 1931 ; – Yves Charles Chatel (voir AP0611), de 1931 à 1934 ; – Maurice Fernand Graffeuil (voir AP1077), de 1934 à 1940 ; – Emile Louis François Grandjean de 1940 à septembre 1944 ; – Jean Haelewyn (voir AP3993), de septembre 1944 au 9 mars 1945. Arrêté par les Japonais après le coup de force, il est emmené en captivité à Dong Ha puis transporté en camion au Laos et au Cambodge, jusqu’à Kratié, où il est exécuté le 23 août 1945. (Comité de Rédaction)

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1913 – 19 avril Fêtes et cérémonies Résident supérieur