AP0006-Sallet

AP0006-Sallet

Titre : Hué, 1937 – Sacre de Mgr Lemasle – Photo officielle

Notice : Cette photo porte au verso la mention manuscrite erronée  » Sacre de Mgr Chabanon Vinh le 28 octobre 1930 « . Elle représente en réalité le sacre de Mgr Lemasle à Hué, qui s’est déroulé le 27 mai 1937, dans la pro-cathédrale de Phu Cam. Sur les marches du parvis, on reconnaît, au premier rang, NN.SS. Vandaele, Gouin (du Laos), Tardieu (de Qui Nhon), Drapier, délégué apostolique, Lemasle, M. Graffeuil, résident supérieur en Annam. Au deuxième rang, les RR.PP. Figuet, Roux, Dionne, le général Deslaurens, NN.SS. Can, de Bui Chu, Dumortier, Jannin, les RR.PP. Dalaine, Tourte, Urrutya. Devant le pilier à gauche de l’entrée, on reconnaît Léon Sogny. Notule : Monseigneur Lemasle, évêque de Hué Mgr Lemasle, né en 1874 à Servon (Manche), arriva à Hué en 1898. Il fut d’abord chargé d’enseigner la rhétorique, la philosophie et la théologie au Petit Séminaire d’An Ninh, puis au Grand Séminaire de Phu Xuân, pendant une dizaine d’années. En 1911, il fut mis en charge de plusieurs paroisses de la province de Quang Tri, s’occupant en particulier du couvent de Dinh Cat et du pèlerinage de La Vang (Voir AP1235). En 1921, il prit la direction de la paroisse St François-Xavier à Hué (voir AP0991). Nommé pro-vicaire en 1930, il dut renter en France pour raisons de santé l’année suivante et fut reçu par le Pape Pie XI, lors d’un voyage à Rome. De retour à Hué en 1933, il prit la direction de l’Institut de la Providence (voir AP0770) qui avait été fondé par Mgr Chabanon et s’en occupa jusqu’à sa nomination comme évêque et vicaire apostolique de Hué (1936). C’est pendant son épiscopat que se fit la fondation du Monastère bénédictin de Thien An. Le coup de force japonais du 9 mars 1945 le surprit alors qu’il était en visite pastorale dans la province de Quang Binh et c’est en barque et en pousse-pousse qu’il réussit à rejoindre Hué, où il fut assigné à résidence. Il put néanmoins continuer à exercer pendant quelque temps une partie de ses activités grâce à un laissez-passer délivré par les autorités japonaises. Mais, après la prise de pouvoir des Vietminh, tout déplacement lui fut interdit. Affecté par ces événements, Mgr Lemasle tomba malade. Transporté à la clinique St Paul à Saïgon, il y décéda, le 26 septembre 1946. (Renseignements communiqués par le RP. Moussay, conservateur des archives des Missions Etrangères de Paris). C’est Mgr Lemasle qui célébra les obsèques de M. Husson en 1939 (voir AP1869) et celles de Wladimir Morin en 1943 (voir AP1882).

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1937 – 27 mai Eglise – Personnages religieux Fêtes et cérémonies