AP0051-Sallet

Titre : Hué, 1928 – Pagodon du tennis au pied du banian du cercle sportif (1)

Notice : Le terme de pagodon est impropre, ce petit édifice n’étant pas consacré au culte bouddhiste. Cet édifice (Mieu) était dédié à la divinité taoïste d’origine cham “Thien Y A Na Dien Ngoc Phi”, la “princesse de jade” (voir AP0959). C’est l’un des innombrables petits édifices religieux de la capitale qui ont été recensés par Nguyen Dinh Hoe et Albert Sallet dans leur étude : “Enumération des pagodes et lieux de culte de Hué”. Dans ces pagodons étaient honorés les génies, les esprits ou les âmes errantes. Celui “du banian”, à proximité du cercle sportif et des tennis, était particulièrement connu de la population française de Hué. Les joueurs de tennis du cercle sportif de Hué aimaient se faire photographier au pied de ce banian (voir AP0938, AP0939, AP0995, AP0997). Sur les lieux de culte traditionnels chez les Annamites, voir AP0782. Sur le Cercle de Hué, voir AP1825.

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1928 Pagode – Lieu de culte Cercle sportif – Tennis