AP4517-Denis-Frères

AP4517-Denis-Frères

Titre : Annam, Song Cau, 1925 – Automobile sur la route Tourcham-Qui Nhon

Notice : Photographies prises lors du voyage du représentant de la Société Denis Frères de Saïgon à Hué. Sur les services automobiles (en 1921), voir AP3570. Notule : Le cocotier Le cocotier est un genre de palmier ; il est particulièrement abondant dans le Binh Dinh (Annam), dans la région de Mi Tho (Cochinchine), sur les côtes de la mer du Camhodge (Kâmpot). Le cocotier se plaît dans les terrains sablonneux, au voisinage des côtes, à une température de 26 à 32°. L’arbre croît assez lentement, et ce n’est qu’au bout d’une dizaine d’années qu’il produit des fruits. Il est en pleine production de quinze à quarante an ; après quoi sa vigueur diminue ; néanmoins, on trouve des cocotiers plus que centenaires. Ce végétal produit une grosse noix possédant une enveloppe extérieure sèche et fibreuse et un noyau très dur qui contient un abondant albumen blanc se transformant, en mûrissant, en une amande ou pulpe blanche Les indigènes ramassent sur le sol les noix arrivées a maturité, arrachent la bourre, ou fibre (coir) qui les enveloppe (paillassons, cordage) puis les fendent en deux moitiés qu’ils exposent au soleil. L’amande, ou coprah est alors retirée et séchée au soleil (ou mieux à l’étuve pour conserver à la pulpe sa blancheur). Le coprah est embarqué en vrac à destination des huileries. Là, il passe sous les presses et sera transformé en deux produits : la graisse de coco non encore raffinée et le tourteau, aliment de premier ordre pour le bétail. La graisse de coco est un mélange de beurre et d’huile ; par l’épuration, on la débarrasse de ses acides et de ses impuretés. L’huile de première qualité subit alors un raffinage pour sa transformation en végétaline, cocose, etc. La qualité inférieure va à la savonnerie qui en emploie de grandes quantités. (Guide Madrolle – Indochine du Sud – 1926, Hachette)

Mots Clefs : Annam Phu Yen Song Cau 1925 Route Automobile