AP4253-Despierres

AP4253-Despierres

Titre : Phnom Penh, 1932 – Vue aérienne du Palais royal

Notice : Notule : Palais royal de Phnom Penh Vaste enceinte qui s’étend face au Tonlé Sap le long de la Rue du Palais, à l’endroit où s’élevait jadis la « Citadelle de Cristal » du Roi An Chan II (1786-1834). Le palais a été édifié en 1913 par des architectes français et Khmers. Il est la réplique, en brique, d’un palais en bois de 1869. C’est un magnifique ensemble ocre-rouge de style néo-khmer. Le domaine est occupé par deux grandes enceintes que sépare une ruelle : celle du Palais Royal au nord et celle du Vat Prah Kéo ou « Pagode d’argent ». (Voir AP2360). Au centre, le Palais du Trône est dominé par un prasat de 59 m de hauteur inspiré par les tours à 4 faces du temple du Bayon. La salle principale abrite un trône d’or surmonté de 7 parasols. Derrière le « mur de cristal » s’élève le Palais Kemarin, résidence privée du Roi, construit en 1932. Les membres de la famille royale assistaient aux représentations de danses classiques dans le Pavillon Chan Chaya. Le Palais de bronze, au sud du Palais du Trône, renfermait à l’époque les attributs royaux, gardés par les brahmanes : Tiare, escarpins, éventail et épée sacrée. Le Pavillon Napoléon III s’élève derrière le Palais de Bronze ; l’empereur avait offert cette structure métallique à son épouse à l’occasion de l’inauguration du Canal de Suez. L’impératrice la fit démonter pour l’envoyer par bateau au Roi Norodom 1er. Le palais a été aujourd’hui entièrement restauré après avoir subi deux pillages : en 1970 par le Général Lon Nol et en 1975. (Comité de Rédaction) Sur le Cambodge – Raccourci historique, voir AP2379.

Mots Clefs : Phnom Penh 1932 Palais royal Cl. Aéro Militaire Indochine Vue aérienne