AP4107-Guioneau

AP4107-Guioneau

Titre : Tonkin, 1924 – Touristes coloniaux sur une écluse

Notice : Notule : Vêtements conseillés aux Européens en Indochine -Voyage maritime : Dans la zone des tropiques, les vêtements utilisés seront en tissus léger, soie de shantung, flanelle de couleur moins salissante que le blanc, car le blanchissage n’est pas toujours possible pendant la traversée. Les passagers de 1ère classe revêtent pour le dîner le smoking ou la robe de soirée en tissus légers. -En Indochine pour les dames : Pour le séjour en Indochine, les dames emporteront des robes en tussor, en toile de soie, en linon, organdi, tissus de fil de coton de toutes teintes et en général toutes les étoffes légères portées en France pendant la belle saison…/… -En brousse pour les dames : Pour voyager dans la brousse, des robes de sport sont de toute nécessité. On évitera toutes garnitures métalliques qui noircissent ou s’oxydent. Ne pas employer de taffetas qui se coupent en peu de temps. Pendant la journée, le casque de liège, garni d’une dentelle ou d’une écharpe de gaze. Un plaid chaud et une ceinture de flanelle pour se garantir des variations de température brusques. -Pour les hommes : Les hommes auront un costume de flanelle bleu, grise ou rayée, qui permet de garder la même tenue que dans les pays tempérés. Ils ajouteront des complets de toile blanche ou de couleur beige. Un casque colonial à bord large, un parasol doublé de vert ou de bleu. Pour les excursions, de bonnes chaussures, des jambières en drap afin de se préserver des piqûres des insectes de la brousse…/… (Extrait du Guide Madrolle – Indochine du nord – 1939)

Mots Clefs : Tonkin 1924 Vêtement européen Ecluse Canal