AP3858-Breton

AP3858-Breton

Titre : Hanoï, 1939 – Les lotus du Grand Lac

Notice : Notule : Le tour du Grand Lac La route qui suit les bords du Grand Lac a 12 km 400 de tour ; au Sud-Est le Tay Ho est séparé du lac Truc Bac par la digue de Chan Bac. D’après les documents annamites, le Grand Lac a 22 li de circonférence. Cao Bien, restaurateur de Dai La du IXe siècle, prétendit que le lac était le réservoir de Phénix fabuleux, ou Phuong. Le roi Ly Thanh Ton (1054-1072) fit construire un pavillon sur les bords du lac, et d’autres souverains, comme Tran Anh Ton (1293-1314) y vinrent faire des parties de pêche ou de plaisir. Sous les Lê postérieurs, le nom fut cbangé en Tay Ho. Au-delà de la pagode du Grand Bouddha, on prend la route du « Village du Papier » ou l’avenue Parreau, jusqu’à Yen Thai, et l’on tourne à droite. Sur le côté opposé, on accède aux hameaux du village de Nhia Do qui bordent le Song To Lich. Un petit temple dédié au Tigre y est dissimulé dans un bosquet entouré de murs. Un tigre en pierre, dont les yeux et les dents sont dorés, est placé dans le renfoncement d’une grotte artificielle en rocaille. Autour de celle-ci, sont suspendus des ex-voto en papier de couleur et des pots â chaux. Sur la droite, le village de Trich Sai s’adonne au commerce de soie indigène ; on y trouve un temple dédié au dieu Khanh Dai Vuong, conseiller de Tran Anh Ton, qui sauva ce roi d’une bête énorme qui se précipitait sur lui. On arrive à la digue du Fleuve Rouge et l’on tourne à droite pour se retrouver à Quang Ba où se dresse le Temple de Hoang An appelé autrefois Sung An, puis, de l821 à 1841, Long An. Cet édifice fut restauré en 1628 par Ngoc Tu, fille du premier seigneur de Cochinchine, et épouse principale du maire du palais, Trinh Trang pour rappeler à la postérité le souvenir des mérites et des vertus de son père Nguyen Hoang et de son aïeul Nguyen Kim. (Guide Madrolle – Indochine du Nord – 1926)

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1939 Lotus Grand Lac