AP3584-Bonnet-365

AP3584-Bonnet-365

Titre : Cochinchine, Gia Dinh, Thu Duc, 1933 – Hévéas en Terres Grises

Notice : Thu Duc (= garder/vertu) à 15km NNE de Saïgon. Centre réputé pour ses poteries, grâce à l’exploitation d’une couche de kaolin blanc. Près de Thu Duc une piscine naturelle avait été aménagée au pied de « La Cascade » d’un petit ruisseau. Autour de la piscine était installé un petit restaurant où les Saigonnais allaient prendre un petit déjeuner après une nuit blanche. Notule : Hévéas en Terres Grises Dans toute la région s’étendant sur environ 30km au nord de Saïgon il y avait de nombreuses petites plantations d’hévéas créées par des Saïgonnais dont elles constituaient en quelque sorte et un motif d’occupation et leur résidence secondaire (AP4339), ainsi qu’accessoirement une source de revenus supplémentaires, du moins jusqu’à la crise de 1931. Par exemple, celle photographiée ici, du Dr Motais, spécialiste ORL à Saïgon. Le rendement était faible (280kg par hectare et par an) car il s’agissait de Terres Grises (alluvions fluviales siliceuses). L’hévéa a succédé à un boisement bas et clairsemé dont le défrichement aisé et peu coûteux avait séduit les premiers planteurs. Les arbres sont généralement chétifs, à cime rabougrie, accusant par leur forme la mauvaise qualité du sol et l’imperméabilité du sous-sol. La crise de 1931 a vu l’effondrement des cours du caoutchouc et les plantations devenues déficitaires ont été rachetées par les banques créancières pour d’autres usages. (Comité de Rédaction) Sur hévéas en Terres Grises, voir 3584. Sur hévéa et hévéaculture, voir AP1799. Sur le caoutchouc, voir AP4339.

Mots Clefs : Cochinchine Gia Dinh Thu Duc 1933 – 16 avril Plantation – Hévéas – Terres grises Vêtement européen