AP3541-Bonnet-322

AP3541-Bonnet-322

Titre : Annam, 1933 – Arbre à huile – Pépinière (1)

Notice : Plantation de Toung à Blao, sous treillis. Notule : Arbres à huile En tant qu’industriel M. Pierre Bonnet a été confronté à des problèmes de peinture. L’agent siccatif des peintures importées de France était à l’époque (1925/30) principalement l’huile de lin dont l’action était lente et souvent contrariée par l’importante humidité de l’air sous les tropiques. Aussi a-t-il pensé à un meilleur agent siccatif provenant d’arbustes poussant en Chine et dont il avait pu apprécier les qualités lors de son séjour à Hankéou en 1931. Ceux-ci appartiennent au genre aleurite (de la famille des euphorbiacées). Ces huiles étaient couramment utilisées en Extrême-Orient notamment en Chine et au Japon pour la peinture des jonques, des sampans et autres petites embarcations. Il y a deux espèces principales d’arbustes : – les abrasins (aleurites montana ou cordata) (T’ong Tseu Chou) ; – les toung (aleurites fordii) (Yeou Laï). M. Bonnet a donc cherché à développer leur culture en Indochine et en a confié des graines à des amis planteurs répartis sur les Hauts-Plateaux d’Annam et de Cochinchine. Et il passait souvent examiner ces pépinières pour déterminer les régions les plus appropriées à leur culture et les meilleures méthodes à utiliser. Il est probable que des huiles tirées de ces arbustes ont été utilisées pendant la période 1940/45 où l’Indochine n’avait plus de liaison avec l’extérieur et devait se suffire à elle-même grâce à ses propres productions, fussent-elles de qualité médiocre, en quantité insuffisante et de coût élevé. (Comité de Rédaction)

Mots Clefs : Annam Haut-Donnaï 1933 Plantation Arbre à huile