AP0315-Sallet

AP0315-Sallet

Titre : Annam, Tourane, 1929 – Boutique de médecin – Maison Hanh Long

Notice : « Intérieur d’une boutique à commerces mêlés – Médicaments et approvisionnements divers » Pharmacie traditionnelle Thanh Long à Tourane. Original d’une photo illustrant le livre d’Albert Sallet : L’officine sino-annamite en Annam – I – Le médecin annamite et la préparation des remèdes. (1931- Editions Van Oest – Imprimerie Nationale.) Notule : Pharmacie traditionnelle – Boutique de médecin d’Annam  » La boutique d’un médecin d’Annam est ordinairement peu importante. Elle tient place le plus souvent dans une pièce à usage familial et elle est désignée par une ou deux armoires, fractionnées par des layons sur lesquels s’engagent des tiroirs qui sont eux-mêmes compartimentés (voir AP0316). Hormis leur importance moindre, elles sont établies sur le même modèle que celles des « droguiers » chinois. Le plus souvent elles ont été peintes en rouge foncé ou en brun, et chacun des tiroirs porte sur des bandes verticales de papier collé d’un rouge vif, mentionnés par des caractères nets, le détail du contenu des cases intérieures. Du reste, chaque case du tiroir répète directement, en caractères, la désignation de ce qu’elle reçoit. Dans le haut du meuble, un rayon plus vaste, ouvert sur toute sa longueur, a pour destination de porter les récipients à huile, les pots chargeant les graisses, les flacons à alcool, tous les remèdes préparés et les médecines qui sont liquides ou fluentes. Une table, des bancs et des tabourets, un ou deux lits de camp complètent l’ameublement, avec l’ornementation inévitable, dans ses détails ordinaires, d’une pièce annamite convenant à de modestes lettrés, sentences suspendues ou collées aux parois et aux colonnes, autel familial, etc. Les étagères avec des livres et quelques paquets de plantes séchées sont parfois admises en évidence…/… » (Extrait du livre d’Albert Sallet : L’officine sino-annamite en Annam – I – Le médecin annamite et la préparation des remèdes – Ed. Van Oest – 1931) Parmi les outils et récipients utilisés dans la pharmacopée traditionnelle : la marmite en cuivre (voir AP4807), la poële à cuire les médecines (voir AP4808), le récipient en faïence (voir AP4809), la tasse à vin (voir AP4810), les ciseaux (voir AP4807), le mortier (voir AP4812), le hachoir (voir AP4817), la machine à broyer (voir AP4818), la balance aux petites pesées (voir AP4822), le couteau à fendre (voir AP4823), le hachoir coupe-racines (voir AP4824), la jarre en terre vernissée (voir AP4825), le pot aux extraits (voir AP4826), la bouilloire aux décoctions (voir AP4827). Sur le médecin-préparateur en Annam, voir AP0001.

Mots Clefs : Annam Tourane 1929 Médecine traditionnelle Pharmacopée – Instrument Pharmacie – Magasin Cl. Le Van Tu