AP2160-Despierres

AP2160-Despierres

Titre : Environs de Hué, 1935 – Tombeau de Khai Dinh – Vue aérienne (2)

Notice : Khai Dinh, père de Bao Dai, fut le douzième souverain de la dynastie des Nguyen. Sur les souverains de la dynastie des Nguyen, voir AP0594. Notule : Tombeau de l’empereur Khai Dinh Le tombeau de Khai Dinh se trouve à 10 km au sud de Hué, dans le village de Chau Chu, sur la rive droite de la Rivière des Parfums, à 2 km à l’intérieur des terres. Les travaux de construction de ce tombeau débutèrent en 1920, du vivant du roi. Ils ne prirent fin qu’en 1931, six ans après sa mort. Le tombeau de Khai Dinh diffère résolument de ceux de ses prédécesseurs de la dynastie des Nguyen par son site, son architecture, les matériaux utilisés pour sa construction et sa décoration. Il s’étale au flanc d’une colline quand tous les autres tombeaux s’étalent en plaine. Son architecture est un mélange de styles oriental et occidental s’écartant du style traditionnel annamite et il est entièrement construit en ciment et en béton armé. Le résultat est loin d’être une réussite. Comme l’écrivait Bezacier : « Il est aussi loin du goût européen dont il tente de s’inspirer que du goût vietnamien dont il abandonne la meilleure partie, celle de l’association de l’architecture et du paysage » (Art du Viêt Nam – Paris 1954). Un triple escalier monumental de 36 marches, bordé de 4 dragons qui en forment les rampes (voir AP1593), conduit, après avoir franchi une grille métallique, à une première terrasse flanquée de 2 pavillons. Après un nouvel escalier triple de 26 marches on accède à la terrasse des cérémonies, San Chau, la cour d’honneur au centre de laquelle se dresse un pavillon octogonal qui abrite la stèle à sa mémoire (voir AP1915, AP2534). En avant du panthéon, de part et d’autre de l’allée centrale, deux rangées de statues montent la garde de la dépouille du souverain défunt, mandarins militaires et civils accompagnés de leurs gardes, de chevaux et d’éléphants (voir AP1916). Aux deux côtés du pavillon de la stèle s’élèvent de hauts piliers en maçonnerie symbolisant la grandeur du roi défunt et mettant en communication la terre et le ciel. Puis à nouveau, 3 volées d’escaliers et 3 terrasses successives pour arriver à la terrasse supérieure où se dresse le temple Thieu Dinh et d’où l’on a un splendide panorama (voir AP2551) sur la campagne environnante. Ce temple reprend l’architecture du palais Kien Trung où vécut Khai Dinh avec sa haute façade au décor surchargé de pilastres d’arcatures et d’ornements en ciment (voir AP1594, AP1927). Ce temple est divisé en 3 longues salles paralèlles. A l’intérieur, la décoration est exubérante. Le sol est dallé de tuiles de toutes les couleurs, des fresques très colorées représentent les « 4 saisons » ou les « 8 fées » taoïstes. Au plafond, une immense fresque des « 9 dragons dans les nuages ». Les murs sont couverts de décorations géométriques constituées de tessons de porcelaine ou de verre incrustés dans le ciment. Au centre de la salle principale, une statue en bronze doré de Khai Dinh (voir AP1166, AP2508), représenté en grandeur nature assis sur son trône en costume d’apparat, tenant son sceptre à deux mains. Cette statue est abritée par un énorme dais de béton, orné de tenons colorés. Derrière la statue du souverain figure la représentation des rayons du soleil, symbole de sa puissance. La dépouille du roi repose à 18 m en dessous de la statue. La 3e salle est consacrée au culte du souverain défunt (voir AP2507). La photo aérienne prise du sud-ouest à assez basse altitude permet de distinguer clairement les élèments du tombeau, les volées d’escaliers d’une terrasse à l’autre, depuis la route d’accès au bas de la colline jusqu’au temple massif qui couronne la construction. Autres photographies aériennes : AP1856, AP2425. (Comité de Rédaction) Sur : Généralités sur les tombeaux de la dynastie des Nguyen, voir AP3876. Sur les bâtiments communs aux tombeaux de la dynastie des Nguyen, voir AP2523.

Mots Clefs : Annam Thua Thien Environs de Hué 1935 Tombeaux de la dynastie des Nguyen Cl. Aéro Militaire Indochine