AP2122-Despierres

AP2122-Despierres

Titre : Hanoï, 1931 – La Gare Centrale

Notice : Façade de la gare centrale, vue depuis la partie sud de la place de la gare. Une autre vue de la gare est donnée par la vignette AP1396. La gare centrale de Hanoï est le terminus du Transindochinois. Les travaux de construction de cette ligne furent démarrés simultanément en 1900 à Hanoï pour la section nord et à Saïgon pour la section sud. Sur les chemins de fer en Indochine, voir AP1396. Sur la gare de Hanoï, voir AP3610. Notule : Le « Transindochinois », de Hanoï à Saïgon Le « transindochinois », qui devait relier Hanoï à Saigon, en passant par Hué, était la partie la plus importante du projet élaboré par Paul Doumer en 1896 et qui fut adopté par le parlement français le 25 décembre 1898. Sur le plan Doumer, voir AP1396 Les travaux commencèrent en 1899. Mais il fallut les étaler dans le temps, essentiellement faute de crédits. Voici les dates de mise en service des principaux tronçons : Section nord, de Hanoï à Vinh : 1905 ; De Gia Ray à Saïgon : 1905 ; De Phan Thiêt à Gia Ray : 1908 ; Section centre, de Dong Ha à Tourane : 1908 ; Section sud, de Nha Trang à Phan Thiêt : 1913 ; Jonction nord/centre, de Vinh à Dong Ha : 1927 ; Jonction centre/sud, de Tourane à Qui Nhon : 1935 ; De Qui Nhon à Nha Trang :1936. La jonction finale a été réalisée le 4 octobre 1936 à Hao Son, à 1221 km de Hanoï et 509 de Saïgon. Les embranchements vers le Laos ne furent pas construits. Seul celui de Phan Rang à Dalat fut terminé en 1932. Lors de la construction du tronçon de 1936 du Transindochinois, seules les gares des centres les plus importants ont été édifiées. Pendant plusieurs mois le train s’arrêtait en campagne, à la demande. Les gares et haltes n’ont été fixées ensuite qu’aux lieux les plus demandés. Il est amusant de prendre connaissance de l’horaire prévu pour aller de Hanoï à Saïgon en 1926 alors qu’il manquait deux tronçons du Transindochinois : Hanoï à Vinh par chemin de fer : 321 km – jeudi 20h00 / vendredi 4h58 Vinh à Dong Ha par car : 293 km – vendredi 5h00 / vendredi 17h25 Dong Ha à Hué par chemin de fer : 68 km – vendredi 17h30 / vendredi 19h18 Hué à Tourane par chemin de fer : 103 km – vendredi 21h00 / samedi 1h00 Tourane à Qui Nhon par car : 322 km : samedi 6h00 / samedi 18h30 Qui Nhon à Nha Trang par car : 236 km – dimanche 6h00 / dimanche 17h40 Nha Trang à Saïgon par chemin de fer : 409 km – dimanche 17h44 / lundi 6h00 Soit au total : 1752 km en 3 jours et 10 heures (soit 82h, décomposées en 27 heures de train, 37 heures de car, 7 heures de correspondances et une étape de nuit de 11 heures à Qui Nhon). Le retour de Saïgon à Hanoï s’effectuait en 3 jours et 9 heures, entre le vendredi 21h15 et le mardi 5h57. L’étape nocturne était à Qui Nhon, également dans la nuit de samedi à dimanche. Après 1927, le tronçon de 300 km entre Vinh et Dong Ha ayant été mis en service, la durée du trajet a été réduite à 2 jours et 11 heures (soit 59h) ; le départ de Hanoï toujours le jeudi à 20 h, mais l’arrivée à Saïgon le dimanche à 7h. A partir de 1937 le trajet effectué entièrement en chemin de fer demandait 40h20. (Comité de Rédaction)

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1931 Architecture coloniale – Bâtiment civil Gare