AP1830-Morin-Husson

AP1830-Morin-Husson

Titre : Hué, 1933 – Communions – Eglise Saint-François-Xavier de Hué

Notice : Sur le perron de l’église de Hué, à la sortie d’une messe de communiants. Sur l’église St François-Xavier et son curé, le RP.Darbon, voir AP0991. Sur les vêtements des Européens en Indochine, voir AP4107. Notule : Le R.P. Darbon Le R.P. Darbon est né à Marseille en 1874. Après des études au petit et au grand séminaire de cette ville et un an de service militaire, il entra au séminaire des Missions Etrangères de Paris en 1895. Ordonné prêtre en juin 1897, il partit rejoindre le vicariat apostolique de la Cochinchine septentrionale (Hué) au mois de juillet de la même année. A son arrivée, il fut nommé vicaire du père Gontier à Thanh Huong et consacra deux années à l’étude de la langue annamite. En 1899, il devint curé de Linh Thuy, dans le district de Thua Thien, où il bâtit sa résidence et une église qui fut bénite en 1908. Au cours de l’année 1906, il accomplit plusieurs reconnaissances à dos d’éléphant dans les régions montagneuses comprises entre l’Annam et le Laos, vers la vallée de la Tchépone et Saravane. Il regretta longtemps de ne pouvoir fonder des postes missionnaires dans ces régions alors inexplorées. Nommé chef de district du Quang Binh en 1909, il dut passer quelques mois au sanatorium de Hong Kong pour se soigner. De retour à son poste, il y demeura jusqu’en 1917, date à laquelle il fut mobilisé pendant un an. Nommé ensuite procureur de la Mission, il le resta jusqu’en 1931. En 1932, il remplaça M.Lemasle comme curé de la paroisse St François Xavier et comme aumônier de l’hôpital. Il devait y rester jusqu’en 1947. Pendant ces 25 années, il fut l’aumônier de la communauté française de Hué, procéda aux baptêmes, mariages et enterrements, s’intéressant aux jeunes à travers le mouvement scout, fondant pour les militaires le cercle St. Louis, assurant des cours de latin à l’Institution Jeanne d’Arc, embellissant son église. En 1947, atteint d’une grave surdité, il dut quitter ses fonctions et se retirer au Cercle militaire. Il s’éteignit en 1957, sans avoir revu son cher Marseille et fut enterré au cimetière des missionnaires à Phu Xuan. (Renseignements communiqués par le R.P. Moussay, archiviste des Missions Etrangères de Paris) Sur les Missions Etrangères de Paris, voir AP1473.

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1933 Eglise Vêtement européen