AP0183-Sallet

AP0183-Sallet

Titre : Environs de Hué, vers 1925 – Tombeau annamite (16)

Notice : Notule : Tombeaux annamites : La stèle La stèle est l’élément le plus important du tombeau, car c’est elle qui individualise la tombe et lui donne son état civil. Néanmoins, beaucoup de tombeaux sont dépourvus de stèle. La place officielle de la stèle semble être, si l’on s’en rapporte à la fréquence des cas, au pied de la tombe. On la place assez souvent dans l’écran postérieur. Pour les stupas, la place de la stèle est sur la face antérieure. Ordinairement elle est à l’air libre, mais, pour les personnages importants, elle est abritée sous un édicule en maçonnerie, simple ou à étage. L’inscription de la stèle comprend habituellement 3 lignes verticales : une ligne à droite, une ligne au centre, une ligne à gauche ; mais nombreux sont les tombeaux où la stèle ne comprend que la ligne du centre, ou la ligne du centre et celle de gauche, ou la ligne du centre et celle de droite. La ligne du centre est en grands caractères ; elle est parfois multiple, lorsque plusieurs corps sont enterrés dans le même tombeau, et que la même stèle sert pour tous ; elle commence au haut de la stèle et donne les noms et titres du défunt. La ligne de droite et celle de gauche sont en caractères plus petits ; celle de gauche donne le nom des parents ou amis qui ont élevé la stèle. Exceptionnellement, la date est à gauche et le nom des auteurs de la stèle à droite. La ligne de droite donne la date : année, lunaison, jour. Parfois le tout est donné avec un grand luxe de précision. Pour indiquer l’année, même diversité de procédés, allant de la précision extrême à l’absence totale d’indication : titre cyclique et indication numérique de l’année du titre de règne. La ligne de gauche, sur la stèle, indique le nom des personnes qui ont érigé la stèle, parfois leurs titres, toujours le degré de parenté qui les habilite à exercer cette fonction du culte : « Un tel, fils pieux, petit-fils pieux, de naissance ou par adoption, ou chef de culte, ayant tel titre, remplissant telle fonction, respectueusement, a érigé, gravé…/… (D’après Léopold Cadière : Tombeaux annamites dans les environs de Hué – 1928 tome 2) Sur la tombe des tombeaux annamites, voir AP0021. Sur l’enceinte des tombeaux annamites, voir AP0052. Sur la survie des âmes chez les Annamites, voir AP2502.

Mots Clefs : Annam Vers 1925 Environs de Hué Tombeau Stèle