AP1656-Despierres

AP1656-Despierres

Titre : Saïgon, 1931 - Vue aérienne de la Banque de l'Indochine

Notice : L’imposant bâtiment de la Banqe de l’Indochine, symbole de la puissance financière de cet établissement, se dresse en bordure de l’Arroyo Chinois. A l’arrière-plan, on aperçoit les deux flèches de la cathédrale, le clocheton de l’hôtel de ville et celui des "Grands Magasins Charner". Notule : Saïgon - Banque de l’Indochine La Banque de l’Indochine a été créée en 1875 par un décret du président Mac Mahon, à l’initiative du Comptoir National d’Escompte et du Crédit Industriel et Commercial. La banque bénéficie du privilège d’émission et peut donc imprimer les billets en piastres. Comme les autres commerces de Saïgon, elle s’installe d’abord dans un bâtiment modeste dans une villa au croisement de la rue Pellerin et du quai, près de la chambre de Commerce. Puis, au cours des années 1920, durant la période la plus faste de l’économie indochinoise, les responsables décident de se doter d’un parc immobilier important L’immeuble du siège parisien est édifié, boulevard Haussmann. Un architecte, Félix Dumail, est engagé pour réaliser plusieurs agences en Indochine, travail qui va l’occuper de 1924 à 1928. Pour l’immeuble de Saïgon, il doit tenir compte des contraintes locales. La salle des coffres, les réserves métalliques et de billets sont abrités en sous-sol ; au rez-de-chaussée, le centre du vaste hall destiné à accueillir le public est occupé par les caisses tandis que les bureaux du personnel sont répartis sur le pourtour, l’un d’eux étant attribué au "compradore" chinois. Au troisième étage sont installés des appartements avec personnel et cuisine, que la banque prévoit de louer. Pour la décoration, l’architecte s’inspire résolument des motifs de l’architecture khmère : des nâga polycéphales apparaissent au balcon de l’étage et des chapiteaux khmers couronnent les lourdes colonnes carrées. Le sol marécageux a également donné du fil à retordre aux entrepreneurs. Pour soutenir le lourd édifice, il a fallu enfoncer une forêt de pieux dans la boue de la berge de l’arroyo. (Comité de Rédaction)

Mots Clefs : Cochinchine Saïgon 1931 Banque de l'Indochine Vue aérienne - Aéro Militaire Indochine