AP1592-Chuéca-Haslé

Titre : Annam, Thuan An, 1935 – Madame Haslé et Madame Haelewyn

Notice : Madame Haslé, épouse du Docteur Haslé, alors Directeur de l’hôpital de Hué, est photographiée ici en compagnie de l’épouse de Jean Haelewyn. Sur Jean Haelewyn, voir AP3993. La station balnéaire de Thuan An, à l’embouchure de la Rivière des Parfums, est à une douzaine de km de Hué par la LR 80 via le marché de Nam Pho et par le siège du Huyen de Phu Vang. L’embouchure de la Rivière de Hué a été déplacée en 1897 lors d’un typhon d’une extrême violence suivi d’un raz de marée, provoquant une trouée à travers la dune littorale à l’ouest du village, tandis que l’ancienne passe était obstruée. Le site s’appelait Non Hai au XVIIe siècle. Le nom de Thuan An a été donné en 1814 à la bouche de la lagune dénommée auparavant Cu’a Eo. Les 18 et 19 août 1883, la Division Française des Mers de Chine commandée par le Contre-Amiral Courbet bombarda les forts et retranchements annamites de Thuan An. Le lendemain 20 août, les compagnies de débarquement (1050 hommes) gagnèrent le rivage et s’emparèrent des forts. A la nouvelle du débarquement, la Cour prit peur et sollicita aussitôt une suspension d’armes. Le 23 août le commissaire général Harmand se rendait à Hué et faisait signer le traité du 25 août par lequel l’Annam se voyait contrainte de reconnaître le protectorat de la France. (Guide Madrolle – Indochine du Nord – 1939)

Mots Clefs : Annam Thuan An 1935 Automobile