AP1587-Despierres

AP1587-Despierres

Titre : Saïgon, 1932 – Vue aérienne (4)

Notice : Mention sur la photo : Escadrille N°2. L’Arroyo Chinois se jette dans la Rivière de Saïgon entre la « Pointe des Blagueurs » à droite et l’immeuble des Messageries Maritimes à gauche. Entre le pont tournant et la passerelle, on aperçoit le bâtiment imposant de la « Banque de l’Indochine ». Un peu plus loin, sur la même rive, la Chambre de Commerce. Notule : L’Arroyo Chinois …/…L’Arroyo Chinois, nommé autrefois « Rach Ben Nghe » a reçu son nom actuel des Français qui, remarquant que cet arroyo conduisait à la ville de Cho Lon, dont les habitants les plus nombreux étaient des Chinois commerçants, et servait à transporter les marchandises de ces mêmes commerçants à bord de leurs jonques mouillées à Xom Chieu (entre le fort du Sud et les Messageries Maritimes), lui donnèrent naturellement le nom d’Arroyo Chinois. Le nom de Ben Nghe, d’après le Gia Dinh Thong Chi, vient de ce qu’autrefois dans cet arroyo des buffles et surtout de jeunes « bufflons » (Nghe) se baignaient. Sur les deux rives de cet arroyo encombré de bateaux de toutes sortes, des maisons sur pilotis constituaient, pour ainsi dire, deux remparts épais et rendaient le passage de l’arroyo un peu étroit…/… L’arroyo était bordé de grands magasins bâtis en briques, appelés « Tau Khau » et loués aux Chinois qui venaient de Chine une fois par an sur des jonques de mer. Ils apportaient leurs marchandises dans ces magasins où ils les vendaient soit en gros, soit au détail pendant leur séjour à Saïgon…/… (Extrait de « Souvenirs historiques » – Truong Vinh Ky) Sur la Banque de l’Indochine à Saïgon, voir 1256.

Mots Clefs : Cochinchine Saïgon 1932 Vue aérienne Cl. Aéro Miltaire Indochine