AP1450-Sallet

AP1450-Sallet

Titre : Saïgon, 1910 – Route du pont de Binh Loi – La jumenterie

Notice : Carte postale N°104. Notule : Le Tour de l’Inspection de Saïgon Avant guerre, les Saïgonnais recherchant une certaine fraîcheur en fin d’après-midi effectuaient souvent une promenade en automobile. C’était le Tour de l’Inspection. Cette dénomination provient du fait qu’il reliait les deux chefs-lieux de province de Gia Dinh et de Cholon et qu’on avait coutume d’appeler « Inspection » les bâtiments administratifs des services provinciaux. Le circuit normal commençait au bout de la rue Chasseloup-Laubat, franchissait l’arroyo de l’Avalanche (maintenant Rach Thi Nghé), traversait Thanh My Tay pour aboutir à Gia Dinh (=tranquillité parfaite) (Gia Dinh est devenu un quartier de Ho Chi Minh-Ville, appelé Binh Thanh). C’était une petite ville, jouxtant Saïgon, siège de la province du même nom, assez populaire, avec un fort artisanat local, notamment de broderies (développées par les religieuses). Il y a à Gia Dinh un monument célèbre : le temple et le tombeau de Le Van Duyet (voir AP2687). De Gia Dinh on peut faire un petit crochet, empruntant la route coloniale N°1 vers Bien Hoa, pour arriver ainsi au pont de Binh Loi, sur la Rivière de Saïgon. C’est un pont mixte, route et chemin de fer, de 270 m de long, composé de 3 travées de 62 m, 1 travée tournante de 40 m, 2 travées de rive de 22 m. Revenons au centre de Gia Dinh pour reprendre le Tour de l’Inspection proprement dit. Après Gia Dinh il traverse le village de Phu Nhuan, quartier résidentiel, avec de nombreuses belles villas bien ombragées. Un peu au nord, le Golf Club. Puis Tan Son Hoa, village sur le territoire duquel se trouve l’aéroport de Tan Son Nhut, modeste à l’époque. Aéroclub. Un peu plus loin à l’ouest, tombeau de Monseigneur Pigneau de Béhaine, évêque d’Adran (voir AP 4782). Le Tour de l’Inspection se dirige maintenant vers le sud, vers Cholon, par le village de Chi Hoa et la Plaine des Tombeaux où eurent lieu les combats des 24 et 25 février 1861 au cours desquels l’amiral Charner enleva les lignes défendues par le maréchal Nguyen Tri Phuong. Un monument du Souvenir Français rappelait cet épisode de notre installation en Cochinchine. Le Tour de l’Inspection traverse la Plaine des Tombeaux, passe au pied des mâts de la station de T.S.F., longe le champ de courses de Phu Tho et aboutit à Cholon face à l’Inspection (devenu, depuis, une université). On regagne la rue Chasseloup-Laubat à Saïgon, en passant devant l’église Sainte Jeanne d’Arc (où le Président Ngo Dinh Diem et son frère Ngo Dinh Nhu furent assassinés le 2 novembre 1963), et pas loin du lycée Petrus Ky et du Camp des Mares (caserne des tirailleurs annamites). Bien entendu le Tour de l’Inspection n’était plus l’objet d’une telle promenade après 1945 du fait de l’insécurité qui y a d’abord régné, puis des installations militaires qui ont envahi cette zone. Il y eut ensuite un fort afflux de réfugiés tout au long des guerres, qui ont urbanisé toute la région. (Comité de Rédaction)

Mots Clefs : Saïgon 1910 Carte postale Route Cheval – Jumenterie