AP1398-Sallet

AP1398-Sallet

Titre : Tonkin, Baie d’Along, vers 1900 – Un sampan

Notice : Carte postale n°3038 de la première série de la collection Dieulefils. Sur la collection de cartes postales éditées par Dieulefils, voir AP1124. Notule : La baie d’Along La baie d’Along (écrit plus correctement « baie de Ha Long ») s’étend sur 150 km de long et 50 de large, soit 7500 km². C’est un véritable chaos de rochers dentelés au milieu de la mer, avec de nombreuses grottes, tunnels, cirques, baies, chenaux, passages, passes. Il s’agit de résidus d’un massif calcaire de la fin de l’ère primaire, étage ouralien, qui s’est trouvé envahi par la mer par suite d’effondrements. La plupart des rochers ont environ 80 m de haut, mais sur les îles plus importantes on trouve des sommets de 150 à 300 m. Ils sont recouverts de pins, cyprès et arbustes aux contorsions extraordinaires, de lianes, de saxifrages. Ils affectent des formes extrêmement bizarres qui leur ont fait donner des sobriquets par les Européens, sans tenir compte des appellations déjà données par les Chinois ou les Annamites. Plus de 3000 îles. Site classé par l’Unesco comme patrimoine mondial le 14 décembre 1994. Ha Long signifie en sino-annamite « le dragon qui descend ». D’après les légendes chinoises, le dragon est un reptile qui monte au ciel à l’équinoxe du printemps et se cache au fond des eaux à celui d’automne, réglant ainsi marées et courants aquatiques. Ce que l’on appelle Baie d’Along comprend en fait plusieurs parties. En allant de l’ouest vers l’est : 1) La baie d’Along proprement dite, limitée au nord par la côte de Hon Gay et au sud par la grande île de la Cat Ba (= sable/abîme) dont le sommet culmine à 321 m (voir AP3446). -Au nord de celle-ci, plusieurs îles dont, du nord au sud, celle des Merveilles (189 m) avec sa grotte féerique (voir AP3431), des Marionnettes, du Cimetière où sont enterrés les marins du « Courbet ». -A l’est, idem dont celle de La Surprise (189m) avec son cirque et sa grotte à stalactites, sa baie. -Au sud, idem dont celles de L’Union, de La Paix, du Canot (avec l’épave du croiseur ‘Sully » qui y a coulé le 7 février 1905 – voir AP1399), îles séparées de la Cat Ba par la « Passe Profonde ». 2) Une double ligne d’îles et d’îlots orientés NO-SE commençant tout près de Hon Gay : îles du Repère, du Trèfle, du Collier, du Brandon, séparées des précédentes par la Passe Henriette. 3) Plus à l’est, la Baie de Faï Tsi long (ou Phà Si Long) (=aux dents cassées/le dragon), limitée au nord par un massif calcaire terrestre pareillement déchiqueté. Entre la route 18 qui relie Hon Gay à Cam Pha et la mer, près de Quang Hinh, se trouve le Tunnel de la Douane (cavité de près de 1 km creusée par les actions des marées et d’un ruisseau qui a élargi une fissure. On peut naviguer sous sa voûte féerique à marée haute, mais en sampan seulement). 4) Plus à l’est encore, l’archipel des Faï Tsi Long où les îles s’allongent en arc de cercle autour de Cam Pha et de Ké Bao : îles Longue, de La Table, aux Sangliers,… Avec, plus au large, les îles Kao T’éou (ou Kao Tao, ou Gow Tow, ou Cô Tô) fréquentées par les pêcheurs chinois de Peï Haï (Pak Hoï du temps où il y avait une concession française, rendue en 1945). 5) Encore plus au nord-est, quelques îles allongées face à Ha Coï, que l’on peut rattacher à l’ensemble d’Along bien qu’elles soient de grès rouge. 6) Enfin, à 25 km au sud de la Cat Ba, l’archipel des Norway (ou Kuy Nung Chao, ou Long Chau) avec son phare…/… Les sampans (du chinois San Pan = 3 planches), sont de petites embarcations non pontées construites avec 3 planches, comme le nom l’indique (mais le même mot de sampan désigne aussi les barques un peu plus grandes, pontées, sur lesquelles un abri en paillote permet à une famille d’y vivre). Les jonques (du javanais Djong), bateaux plus importants, pontés et à voiles. Les mots « baie d’Along » se retrouvent historiquement dans les accords ou les entrevues entre représentants français et vietnamiens. (Comité de Rédaction) Sur les accords de la Baie d’Along, voir AP0852.

Mots Clefs : Tonkin Bai d’Along Vers 1900 Carte postale Sampan