AP1392-Sallet

AP1392-Sallet

Titre : Hanoï, 1900 – Pagode du Grand Bouddha

Notice : Carte postale n°678 de la première série de la collection Dieulefils. Sur la collection de cartes postales éditées par Dieulefils, voir AP1124. Notule : Pagode du Grand Bouddha – Temple de Tran Vu Le temple de Tran Vu est un « Den » consacré au Génie gardien du Nord dans le panthéon taoïste, devenu pour les Vietnamiens le Dieu de la guerre et le protecteur du royaume. L’énorme statue de bronze qu’il contient le fit baptiser  » Pagode du Grand Bouddha  » par les premiers Européens séjournant à Hanoï. Ce temple se trouve au nord de la ville, en bordure du Grand Lac, ou Lac de l’Ouest, Ho Tay, au coin de l’avenue du Grand Bouddha et de la digue qui sépare le Grand Lac du lac Truc Bach. Un escalier d’une quinzaine de marches conduit du niveau du lac aux quatre piliers formant portique au niveau de la digue. Ces quatre piliers de maçonnerie sont couronnés par des lions debout ou des motifs en forme de fleurs de lotus, avec une ouverture centrale, les petits piliers des extrémités étant reliés aux piliers centraux par une murette décorée d’un tigre en bas relief. (Voir AP3704). Un portail monumental en maçonnerie donne accès à la cour antérieure de la pagode. Il est surmonté d’un étage et d’un clocheton qui abrite une énorme cloche de bronze de 1,60 mètre de haut (voir AP3647). Le portail est flanqué de pylônes ornés de sentences poétiques : « La brise qui vient rafraîchir le temple sort de la cime de la montagne Nung. » (voir AP 3680). La route de la digue passait autrefois entre les piliers et le portail (voir AP 3710). Elle passe désormais en avant des piliers. Quand on a franchi le portail, une vaste cour dallée et plantée de manguiers précède le temple, (voir AP 3712) avec de chaque côté des éléphants en maçonnerie montant la garde et des bâtiments couverts qui peuvent servir d’abri aux visiteurs et aux marchands (voir AP 3853). Au centre de la cour, devant le bâtiment principal du temple, un gros rocher couvert de végétation, le Nui non Bo est placé au milieu d’un bassin en maçonnerie. Le temple à proprement parler contient la statue monumentale en bronze de Tran Vu, le « guerrier sombre » qui garde la partie Nord du ciel. Cette statue, qui fut coulée à la fin du XVIIème siècle, mesure plus de 3 mètres de haut et pèse près de 4 tonnes, ce qui en fait une des plus grandes du pays. Le génie a le bras gauche ployé, la main tournée vers le ciel avec le petit doigt et l’index dressés à hauteur de la poitrine. La main droite s’appuie sur la poignée d’un glaive autour duquel s’enroule un serpent et dont la pointe repose sur la carapace d’une tortue. Les pieds du génie sont nus et rendus brillants et polis par les caresses des visiteurs. En arrière du temple se trouvent des bâtiments annexes consacrés au Génie de la Littérature et au Dieu de la Guerre. (Comité de Rédaction) Sur les croyances et religions du Viêt Nam, voir AP3679. Sur les lieux de culte traditionnels chez les Annamites, voir AP0782.

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1900 Carte postale Pagode – Bouddhisme