AP1373-Sallet

AP1373-Sallet

Titre : Hanoï, 1905 – Village du papier – Femme tirant le papier de la cuve

Notice : Carte postale n°64 A de la deuxième série de la collecton Dieulefils. Sur la collection de cartes postales éditées par Dieulefils, voir AP1124. Sur le Village du Papier, voir AP1393. Notule : Papier et papetiers Les papetiers étaient localisés, dans le Nord Viêt Nam, au village de Phu Dinh (province de Hung Hoa) et au village du papier (Lan Buoi) aux portes de Hanoï. Les écorces de Bo De (Ficus religiosa), Cay Ro (Rhamnoneuron Balansae) semblable au Mitsumita japonais, Cay Giuong (mûrier à papier, Broussonetia papyrifera), constituent la matière première à partir de laquelle se fabrique le papier. La fabrication se déroule ainsi : 1- Macération dans un bain d’eau de chaux (voir AP1393) ; 2- Séchage, lavage et broyage dans des mortiers en pierre sous des pilons à bascule pour obtenir la pâte à papier ; 3- Dilution de la pâte dans des réservoirs de bois contenant de l’eau additionnée de copeaux de Mo Go (Litsea polyantha). Ils contiennent un mucilage qui sert de liant ; 4- Saisie de la pâte sur des cadres de bois dont le fond est formé d’un fin treillis ; 5- On obtient ainsi des feuilles de papier qui sont mises sous presse pour en exprimer l’eau, séparées et séchées. On obtenait ainsi du papier écolier blanc, première catégorie, Giay Ban ; du papier blanc, deuxième catégorie, Giay Moi ; du papier d’emballage, Giay Phen. La famille Lai, du hameau de Trung Hà, a fabriqué depuis plusieurs siècles le papier destiné aux brevets impériaux (Giay Sac). L’imprimerie xylographique fut vulgarisée dans le delta du Fleuve Rouge par Luong Nhu Hoc, ambassadeur de la Cour d’Annam en Chine vers le milieu du XVème siècle. Jusque là on avait toujours eu recours à des ouvriers chinois. Malgré cela, le nombre des manuscrits l’emporte dans les archives vietnamiennes sur celui des imprimés. L’imprimerie a peu servi à sauver ce qui reste du patrimoine intellectuel du Viét Nam (E. Gaspardone). (Extrait de Connaissance du Viêt Nam – Pierre Huard et Maurice Durand – Réédit. EFEO 2002)

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1905 Carte postale Papier – Technique – Artisan