AP1370-Sallet

AP1370-Sallet

Titre : Hanoï, 1920 – Pagode du Petit Lac – Aquarelle

Notice : Le Petit Lac ou lac de l’épée restituée (Ho Hoan Kiem). Carte postale reproduisant une aquarelle de Salgé. La passerelle du Soleil Levant, The Huc, conduit jusqu’au portail d’entrée de la pagode de la montagne de Jade, Ngoc Son. Sur les cartes postales de la série Salgé, voir A1125. Sur la pagode Ngoc Son, voir AP4037. Notule : Petit Lac – Légende de l’épée restituée  » Le Petit Lac est le site le plus séduisant de Hanoï. Ses abords agréables ont été aménagés. Autrefois ses rives fangeuses étaient occupées par des paillotes. Il est auréolé de légendes auxquelles se rattache l’histoire du Viêt Nam. Voici celle du Petit Lac. Un jour, un pauvre pêcheur, Le Loi, exerçant sa profession sur le Petit Lac, ramena dans son filet une épée éclatante ; il eut l’intuition d’une communication céleste ; il dissimula cette épée et travailla secrètement à un soulèvement populaire contre les Chinois qui occupaient de nouveau le pays, depuis 1407 (voir AP1385). Auparavant, le Tonkin avait subi leur domination de façon presque permanente entre 111 av. J.C. et 939 après J.C. Puis se sentant assez fort, Le Loi se révolta ouvertement en 1418. Au bout de 10 ans, les Chinois furent chassés et Le Loi se fit introniser. Il est le fondateur de la dynastie des Le qui devait conserver le trône (excepté une courte période ) jusqu’en 1788. C’est lui qui donna à sa capitale, que nous appelons la Citadelle, le nom de « Tong King » transformé ultérieurement en « Tonkin » et étendu à toute la région. La ville commerçante s’appelait autrefois Ke Cho, qui signifie « le Marché par excellence ». Le nom actuel de Hanoï, qui, à partir de 1831 seulement a désigné à la fois une province et son chef-lieu, a été réservé exclusivement à cette ville en 1901, lorsque la province prit le nom de Hadong. Pour rendre hommage au Génie du Lac, qui s’était manifesté sous la forme de cette épée à laquelle il devait la victoire, Le Loi se rendit en grande pompe sur les bords du Petit Lac. Alors, dans un fracas épouvantable, l’épée sortit elle-même du fourreau ceint par le roi et se métamorphosa en un dragon couleur de jade qui disparut sous les eaux. Cette version comporte des variantes dont la principale évoque une tortue sacrée qui aurait avalé l’épée échappée du fourreau. C’est de cette dernière légende que provient le nom vietnamien : « Ho Hoan Kiem », « Lac de l’épée restituée. » (Extrait du guide « Les curiosités de Hanoï » – Service social et culturel – A l’attention des militaires. 1951) Sur les croyances et religions du Viêt Nam, voir AP3679. Sur les lieux de culte traditionnels chez les Annamites, voir AP0782.

Mots Clefs : Tonkin Hanoï 1920 Carte postale Dessin – Aquarelle Auteur : Salgé