AP1089-Cosserat-Maurice

AP1089-Cosserat-Maurice

Titre : Hué, 1949 – La piscine du Cercle Sportif

Notice : Notule : Drame à la piscine de Hué « Le 16 juin 1937, un drame épouvantable et navrant frappait la famille du Résident Maire, monsieur Lavigne, qui était aussi le supérieur direct de mon père (Raoul Desmarets, voir AP1660 NDLR) puisque celui-ci avait en charge les Travaux Municipaux. Ce jour là, la piscine était en cours de vidange. La présidente de la piscine était madame Lavigne justement et, comme d’habitude, elle surveillait cette manoeuvre ainsi que le nettoyage qui suivait. Le remplissage se faisait de nuit. Sa fille l’avait accompagnée et se baignait dans la piscine en cours de vidange, ce qui était formellement interdit. Elle était vidée à moitié et Lydie s’amusait à descendre le long de l’échelle verticale qui servait aux baigneurs pour sortir de l’eau. Elle avait remarqué que ses pieds, à proximité de la bouche de vidange, étaient chatouillés par le courant d’eau qui s’y engouffrait. Elle en avait fait, paraît-il, la remarque à sa mère, mais celle-ci, qui tricotait à l’ombre d’un arbre, non loin de là, n’y avait malheureusement pas prêté attention. Lydie était âgée de sept ans et demi, je venais d’en avoir huit. Ce qui était prévisible se produisit. Elle fut aspirée par les pieds et dans ce tuyau de vingt centimètres de diamètre, sous la très forte pression, ses jambes s’engouffrèrent jusqu’au bassin. Elle ne mit pas longtemps à mourir noyée. L’accident se produisit vers les dix heures du matin. Mon père était en tournée et rentrait à cette heure-là. Il fallut douze heures pour creuser derrière la piscine, à l’extérieur, faire sauter, par de petites charges d’explosif, les bétons des parois et mettre à nu le tuyau de vidange. Pendant ce temps des pompes vidangeaient l’eau qui restait et, douze heures après l’accident, on récupérait intact le corps de la malheureuse. La ville prit le deuil dans la consternation générale ». (Témoignage de Jacques Desmarets)

Mots Clefs : Annam Thua Thien Hué 1949 – Mars Sport – Piscine – Accident