AP1079-Cosserat-Maurice

Titre : Annam, Bach Ma, 1940 – La plaine de Thua Lu vue du sommet

Notice : Huê – Thua-L uu : 106 km aller et retour en Chemin de Fer. Une excursion des plus intéressantes est celle de Thua Lu à 60 km de Hué, 2 heures de chemin de fer. On prend le train du matin à 6h.23 et l’on revient par celui du soir à 5 h.1/2. On arrive à Thua Lu à 8 h. ¼. On commencera par s’élever en forêt à 200 mètres de hauteur, soit en chaise à porteurs, soit à cheval, soit à pied, il s’agit simplement de franchir un raidillon de 20 minutes. Thua Lu est un important village annamite, c’est un ancien tram, situé sur la Route Mandarine Hué-Tourane, et aujourd’hui sur la voie ferrée. En 1907, M. Bogaert obtint là une importante réserve forestière actuellement en pleine exploitation. On y trouve, au milieu de la montagne boisée, les installations les plus modernes pour la sortie du bois. Plus de 30 kilomètres de route ont été construits sous bois, on y verra plusieurs transporteurs auxquels aboutissent des voies Decauville dont on pourra emprunter les lorrys. Dès qu’on a franchi le raidillon, on a devant soi une vue admirable : toute la baie de Chu Mai encadrée par le col de Phu Gia à droite et celui de Cau Hai à gauche, deux cours d’eau dans lesquels viennent se déverser les torrents de la chaîne montagneuse y serpentent jusqu’à la mer, qui borne l’horizon. Au retour, et en attendant le train, visiter l’usine elle-même établie au pied de la montagne. Elle fut construite en 1908 par M. Bogaert. On y installa une scierie mécanique qui débite le bois venant de la forêt. De plus l’eau étant réputée comme une des meilleures du pays et étant captée par l’usine et transformée en glace qui alimente Hué et Tourane. La force motrice nécessaire est fournie par l’eau des torrents captée à 4 ou 6 kilomètres de l’usine ; il a fallu construire dans la roche un canal que l’on suit dans la promenade en forêt. Cette eau est amenée dans deux grands réservoirs creusés dans le roc à flanc de montagne constituant un travail gigantesque, et ces réservoirs alimentent une turbine d’environ 200 chevaux. (Extrait du Guide de l’Annam de Ph. Eberhardt – 1914)

Mots Clefs : Annam Thua Thien Bach Ma 1940 – Juillet Station climatique Paysage