AP1040-Cosserat-Maurice

AP1040-Cosserat-Maurice

Titre : Annam, Bach Ma, 1938 – Rochers et cascade

Notice : Groupe sur un rocher près d’une cascade dans les environs de Bach Ma. A droire, on reconnaît Ratou Cosserat. Notule : La station d’altitude de Bach Ma La montagne de Bach Ma (« du cheval blanc ») élève ses sommets à mi-chemin entre Tourane et Hué. Venant de Tourane, dés que l’on a franchi le col des Nuages, on aperçoit le massif, dominant le village de pêcheurs de Lang Co (voir AP1683). La route Mandarine court alors le long du littoral, franchissant le petit col de Phu Gia, et longeant la lagune de Cau Hai (voir AP1038) avant d’arriver dans la plaine de Thua Luu (voir AP1079 et AP1085). On y est embaumé par l’odeur de l’essence de cajeput (ou fausse bruyère) distillée dans des petits ateliers artisanaux du village. De là part l’embranchement qui traverse l’exploitation forestière de M. Bogaert et grimpe ensuite jusqu’au sommet de la montagne de Bach Ma. On peut également se rendre à Thua Luu par le train à partir de Hué. La visite de l’installation, de la scierie et de la fabrique de glace peuvent constituer un but de visite agréable et intéressante (voir AP1079). Du sommet de la montagne, par temps clair, le panorama est splendide qui s’étend vers l’océan (voir AP1084) depuis le pied du col des Nuages jusqu’aux environs de Hué. Sur l’autre versant, vers l’ouest, la vue se perd dans le fouillis de la chaîne de montagnes du Pou Atouat qui forment la frontière entre l’Annam et le Laos. Le véritable inventeur de la station fut M. Desmarets, ingénieur des Travaus publics. La route qui grimpe au sommet a été construite par lui et par M. Martin, ingénieur des Dragages Elle doit souvent aborder de rudes pentes et une partie de la montée devait se faire à pied ou en chaise à porteurs. Cette route débouche sur un plateau où de nombreux espaces ont pu être aménagés pour y installer des villas. Parmi les premières construites furent celles des familles Desmarets (voir AP1039 et AP1708) et Cosserat (voir AP1044 à AP1050), ainsi que celle du docteur Le Nestour (voir AP1078). Des chemins forestiers ont été aménagés pour le plaisir des promeneurs, offrant des vues splendides sur la vallée (voir AP1080), des coins pittoresques, des rochers, la grande cascade qui a creusé des vasques dans le rocher (voir AP1050 et AP1083) où il fait bon se baigner (voir AP1053). Le parc « de la pierre qui chante » (voir AP1074) était un emplacement rêvé pour le pique-nique et les excursions, de même que la « source purifiante » qui avait été captée pour permettre aux promeneurs de se rafraîchir (voir AP1707). Ratou Cosserat nous a laissé un témoignage émerveillé des vacances qu’elle a passées à Bach Ma : « Nous avons tous aimé Bach Ma. Il est difficile d’expliquer pourquoi. Nos vacances là-bas restent pour nous inoubliables. Nous avons tous connu d’autres vacances ailleurs. Aucune ne nous a laissé un tel souvenir de joie de vivre et de bonheur. Bach Ma est une crête à 1500 mètres d’altitude à 40 km de Hué. D’après le relevé des services Géographiques, Raoul Desmarets (dit Look Lo) l’inventeur de la station, en a compris tout de suite les possibilités. Il a créé la station qui manquait aux étés de Hué. Dès 1936, il a loti la montagne. Nous sommes montés une journée avec lui [avant l’existence de la station] avec sa femme et nos amis les Aude, pour choisir notre lot. Nous sommes partis ensuite en congé en France. Ce n’est donc qu’en 1938 que nous avons pu commencer la construction. Nos amis les Charlat avaient déjà leur chalet…/… Nous avions choisi de construire en dur. On trouvait sur place un magnifique granit bleu. Fraîchement taillé, il étincelait sous le soleil. J’avais voulu en faire ma cheminée…/… Cette année là (1938) nous étions peu nombreux : le grand chalet Desmarets – Grethen – Celui de la Santé et quelques autres…/… Le matin, nous partions en bande joyeuse en promenade projetée la veille. Notre promenade préférée était celle des vasques »…/… (Extraits d’un témoignage écrit pour la NAAVH par Ratou Cosserat)

Mots Clefs : Annam Thua Thien Bach Ma 1938 – Juillet Août Station climatique